Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum est un RPG YAOI basé sur les OAV ainsi que sur le roman "Ai No Kusabi".

Compte tenu du caractère particulièrement violent et/ou sexuel (ou érotique), que peuvent contenir certains messages, nous déconseillons fortement l’inscription aux moins de 18 ans et aux personnes trop sensibles.

Nous attendons également de nos membres une certaine maturité, ainsi qu’un minimum d’expérience et de qualité d’écriture. Merci d'en tenir compte avant toute inscription.

>> Design optimisé pour Mozilla Firefox !!

Attention : Si certains onglets (sur la droite de la bannière ou autres) sont en décalage, actualisez la page afin que tout rentre dans l'ordre.




Ai No Kusabi refait peau neuve dans une nouvelle version !

http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org/

Partagez|

SC555 - Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SC555 - Ash
Androïde - Robot avec IA
avatar
Androïde - Robot avec IA
Masculin

MessageSujet: SC555 - Ash Sam 3 Déc - 0:49





    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    ¦Nom¦ ▬ /
    ¦Prénom¦ ▬ Ash
    ¦Surnom¦ ▬ Nicotine
    ¦Statut¦ ▬ /
    ¦Age¦ ▬ 2 ans de mise en service, puis 21 ans d'inactivité. Aujourd'hui actif depuis 6 ans.
    ¦Lieu de naissance¦ ▬ Usines de la Septentris Industry
    ¦Préférence sexuelle¦ ▬ What ?
    ¦Métier¦ ▬ Videur dans une boîte de nuit à Seala. Occasionnellement garde du corps.
    ¦Groupe¦ ▬ Androïdes
    ¦Race¦ ▬ Androïdes
    ¦Personnage vacant ?¦ ▬ Non

    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description Physique¦

Ash est issu de la production limitée du SC555-MSeries, dont la sombre réputation n'est plus à faire sur Amoï, même si peu – voir très peu - de personnes seraient bien capables de s'en souvenir aujourd'hui. Ce modèle, en raison de ses états de services désastreux, a été complètement rayé de l'histoire de l'industrie robotique. Enfin presque totalement.

Ces humanoïdes extrêmement couteux, autrefois prévus pour une utilisation militaire, avaient une physionomie très typée, même si Ash n'est plus aussi semblable et obsolète en comparaison des modèles d'origines.

Ce qui était probablement le plus marquant était la taille et le poids disproportionnés de ces androïdes. Un généreux 2m10 pour un poids de 188 kg. Bien entendu, ces modèles n'étaient pas caractérisés par leur agilité mais plutôt par leur stabilité, leur force démesurée et leur remarquable autonomie. Cette particularité physique, en plus d'une coque extérieure d'une résistance notable, en faisait un modèle d'androïde difficilement destructible. Du moins avec les méthodes classiques. Sa seule faille était située au niveau des aisselles, seul point d'accès au système gérant l'équilibre et le mouvement dissimulé dans leur torse, mais encore fallait-il le savoir.

Malgré leur disproportion physique, les SC555 étaient de redoutables machines capables de prouesses hors du commun.

L'autre chose notable était probablement leur apparence très « humainement agréable » ce qui dénotait étrangement avec leurs fonctions destructrices. Leurs splendides yeux ocres aux iris céruléens leur conféraient une sorte « d'humanité » que la plupart des androïdes ne possédaient pas à l'époque. Leurs visages opalins surmontés d'une chevelure nacrée caracolant jusqu'en bas de leur dos, les rendaient étrangement assimilables aux blondies, bien que le numéro de série estampillé sur leur poitrine les identifiait clairement comme une machine.

C'est probablement là que s'arrête la ressemblance de Ash avec les modèles d'origines du SC555-MSeries, à partir desquels il à été ré-assemblé.

Avec ses vingt années passées dans les décharges le visage de l'androïde n'a malheureusement pu être entièrement sauvegardé, si bien qu'il arbore une sorte de « cicatrice » où l'on perçoit au-delà le circuit imprimé qui le compose – idem sur son torse où le circuit luit sous la structure.

La bouche est également issue d'un modèle bien plus récent – et magistralement implémentée au visage - qui octroie à Ash le sens du goût. Il est évident que Ash ne peut pas avaler quoique ce soit au risque de bousiller son circuit interne, mais ça ne l'empêche pas de recracher.

A dire vrai la seule partie qui n'était plus du tout en état au moment où il fut trouvé - en dehors du système gérant la motricité - était les deux bras, littéralement démembrés de la structure d'origine.

Celui qui est responsable de sa remise en service lui a donc greffé – à l'instar de la bouche - les avant-bras d'un androïde plus récent, doté du sens du toucher et d'une peau plus ou moins similaire à celle de l'être humain. Considérés par Ash comme une imperfection, il les dissimule sous d'épais bandages noirs, ce qui ne le rend pas moins curieux des sensations qu'il éprouve.

Enfin - et dernière chose notable – son « sauveur » à fait preuve d'une certaine forme de perversion en lui octroyant des organes masculins prélevés sur des modèles d'androïdes particuliers. De ce fait Ash porte un jean noir épais surmonté d'une sorte de ceinture tribale. Effet de style ou simple caprice, il porte également d'imposantes rangers militaire, se targuant ainsi d'une certaine forme de raffinement.

¦Signes distinctifs/Autres¦ ▬ Tout à été dit. Ash est un androïde formé à partir de bric et de broc mais dont la qualité de la structure d'origine reste indéniable même après trente ans.

Concernant le numéro de série: Comme dit précédemment le SC555-MSeries est un modèle littéralement supprimé de l'histoire d'Amoï. Le fabriquant ayant fait faillite après le désastre engendré par ces machines, il ne subsiste que de rares fichiers classés dans lesquels figurent l'existence et les numéros de série de ce modèle d'androïdes. Officiellement ils n'ont jamais existé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description mentale¦

Pourquoi avoir été si vite oubliés, effacés, rasés de la surface d'Amoï ? Leur fonction n 'est pas en cause, à dire vrai les androïdes de combat existent depuis bien longtemps.

Non, le soucis était et a toujours été l'IA de ces modèles. Compte tenu des missions diverses et variées auxquelles les SC555 étaient affectés (infiltration, interventions avec la milice, protection, etc), ces androïdes devaient se montrer d'une adaptabilité quasi humaine afin d'être capables d'anticiper les situations et d'apprendre des erreurs passées - et donc d'être à même de se reprogrammer de manière spontanée pour inclure ces nouvelles données.

C'est cette caractéristique hors norme liée à l'apprentissage – inexistante chez les androïdes de l'époque - qui en avait fait un modèle remarquable, capable de développer une réflexion (et éventuellement une personnalité) au grand dam de leurs concepteurs qui ne savaient pas, à défaut de contrôler, réguler cette évolution spontanée.

Néanmoins ces androïdes restaient – jusqu'à un certain point – fidèle aux trois lois de la robotique et se montraient d'une obligeance sans faille lorsque la situation l'exigeait. Du moins le croyait-on. Au bout d'un certain temps ces modèles devenaient parfaitement inaptes à l'obéissance (donc réfractaires à l'autorité) et par conséquent, indépendants.

Ce qui a cloché avec Ash – et qui l'a catapulté vers une forme de conscience plus élevée - est l'ajout de pièces n'appartenant pas au modèle d'origine. La faculté de son programme à se réécrire spontanément, lui a permis t'intégrer et de maîtriser ces nouvelles fonctions sans l'aide de qui que ce soit.

A le voir ainsi, curieux de tout, on se dirait presque qu'il est humain. Car oui, Ash a développé une forme de personnalité même si il n'en est qu'aux prémices. Il n'empêche qu'il peut se montrer extrêmement protecteur, voir possessif, lorsque quelque chose, ou quelqu'un attise sa curiosité.

Néanmoins, son plus grand défaut est qu'il est incapable de faire la différence entre le bien et le mal, ce qui le rend potentiellement dangereux. Pour lui un acte est neutre, il n'y a pas de valeur à appliquer dessus, et malgré les explications répétées qu'on lui a fourni, il reste parfaitement incapable d'assimiler ces notions pour l'instant.

Il en va de même pour sa perception des humains et des blondies puisque son IA les analyses comme des organismes vivants. Les androïdes présentent des caractéristiques différentes et pourtant ils appartiennent à la même race, pourquoi humains et blondies seraient-ils différents ?

Alors Ash profite et expérimente cette forme d'immortalité qui s'étale devant lui.

D'une curiosité maladive il ne peut s'empêcher de goûter, de toucher tout ce qui va titiller son intérêt allant croissant. Sa dernière obsession en date: les émotions humaines.

Ash reste malgré tout un androïde et comme la plupart d'entre eux, il est dénué de toute émotion. Il est incapable de comprendre ces moments de chagrin ou de colère allant jusqu'à singer ces réactions face à ses interlocuteurs pour tenter de comprendre leur nature. En vain. Malgré tout Ash est parvenu à analyser que ces dites émotions ont une logique de progression au cour des discussions et relations, aussi est-il capable de les employer à des moments appropriés en se basant sur celles de son vis à vis.

Du fait de son manque d'émotions, Ash est un androïde relativement imprévisible. Ceux qui le connaissent savent qu'il est doué d'une intelligence remarquable, mais il a ce je ne sais quoi de malsain qui tend à provoquer de la méfiance. Chez les humains comme chez les blondies d'ailleurs - son gabarit laissant clairement entendre qu'en cas de problème il est difficilement maîtrisable.

Heureusement pour l'entourage, Ash est un androïde très « posé », observateur et attentionné (dans le sens où il prête attention au moindre mouvement d'humeur de ses interlocuteurs). Il sait même parfois faire preuve d'un semblant d'humour, qui tombe souvent à plat dans les discussions.

La seule chose qui peut le rendre véritablement risqué pour autrui est la perspective d'un danger menaçant son existence même. Doté d'un instinct de conservation hors du commun, il est capable du pire si il se sent menacé.

Enfin, Ash n'est pas encore capable de gérer une situation où trop de variations émotionnelles se cumulent. Son IA accusant malheureusement une trentaine d'années, il n'a pas la capacité physique d'analyser rapidement autant de données complexes, même si il y parvient au bout d'un moment. Physiquement, ce fait se traduit par une immobilisation momentanée de quelques secondes.

¦Défauts majeurs¦ ▬ Incapable de différencier le bien et le mal – Buté – Imprévisible – Possessif - Réfractaire à l'autorité
¦Qualités majeures¦ ▬ Calme – Curieux (à double tranchant) – Aimable – Protecteur (avec ce qui attise sa curiosité)
¦Troubles/Phobies¦ ▬
- Il n'a aucun sens du bien et du mal, par conséquent de la notion de bienséance et de moralité, il lui arrive donc d'avoir parfois des réactions inappropriées.
- Si il se sent menacé son instinct de conservation le poussera aux pires folies.
¦Particularités¦ ▬ Son gabarit impressionnant et son physique atypique.
¦Manies¦ ▬ Il est accroc au goût de la nicotine. Il ne fume pas le tabac, il le mâchouille, d'où son surnom.



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Histoire du personnage¦

Septentris Industry.

Son nom n'est plus qu'un murmure sur les lèvres des blondies, une aberration sociétale, un tabou magistral. Elle fut effacée d'Amoï tout autant que les produits qu'elle fournissait. Pour une erreur. Un petit grain de sable dans la matrice qui a fait basculer son avenir voilà trente ans.

Officiellement, Septentris Industry occupait une place de choix sur le marché de la domotique - ce qui en soit n'était pas très éloigné de son activité d'arrière plan. Officieusement elle produisait l'armement sophistiqué fournit aux élites de la milice.

Malheureusement la concurrence forte de l'industrie robotique - elle officielle - l'obligea à plancher sur un nouveau projet pour conserver et conquérir de nouvelles parts de marché. Son ambition ? Assister la milice avec des androïdes ultra-perfectionnés capables d'apprendre de leurs expériences sur le terrain.

Selon leur plan d'exploitation, Septentris Industry voulait - au bout de trois ans de mise en service de son produit - étendre son secteur d'activité au militaire et à la sécurité en général (au delà de la milice).

C'est ainsi qu'elle lança, avec l'accord du Syndicat, le projet « SC555 ». Une série limitée des androïdes que Septentris Industry voulait diffuser dans l'avenir, et destinée à être testée dans des conditions réelles.

Malheureusement la capacité d'adaptation de ces machines s'est avérée parfaitement incontrôlable au bout d'un an et demi de mise en service. Les premiers modèles de la série commencèrent rapidement à développer une capacité de réflexion et une autonomie hors du commun les rendant terriblement dangereux car subitement réfractaire à l'autorité.

Septentris Industry tenta tant bien que mal d'enrailler le problème en réinitialisant les IA, mais rien n'y faisait. Les mois s'écoulant, la société dissimula le danger aux investisseurs et prétexta un dysfonctionnement dans la motricité des androïdes pour les rapatrier dans leur laboratoire de recherches. Les scientifiques s'attelèrent à trouver une solution pour enrailler l'évolution spontanée de l'IA dont ils étaient témoins. En vain.

Dans le mois qui précéda l'éradication de la série SC555, un incident majeur se produisit au siège de la société. Poussés par leur instinct de conservation, les derniers androïdes rapatriés – dont Ash faisait parti – se révoltèrent contre l'autorité de leurs créateurs. Le bilan fut extrêmement lourd pour Septentris Industry : plus d'une centaine de morts (humains comme blondies) et la fermeture immédiate du département de recherches et développement.

Les androïdes responsables du massacre furent traqués durant les semaines suivantes, démembrés puis jetés dans les décharges. Pour couvrir le scandale (et éviter de révéler l'existence des SC555), on prétexta une fuite importante d'un agent chimique dans les laboratoires de Septentris Industry. Par la suite, la société ne fut pas exemptée de sanctions financières. En quelques mois, le groupe perdit plus de 50% de ses parts de marché et en définitive on annonça son dépôt de bilan seulement trois mois après l'incident.

Abandonnés, oubliés, comme si jamais ces androïdes n'avaient existé, les années coulèrent alors qu'ils pourrissaient en secret quelque part sur Amoï. Ce n'est que vingt plus tard, dans l'une des décharges de Dahn Bahn, qu'un certain Conrad Vance déterra un beau jour une carcasse en piteux état d'un SC555-MSeries.

Passionné par la mécanique, bien que tout à fait inapte à programmer, l'humain s'employa à restaurer sa trouvaille. Fort heureusement, les circuits qui régissaient l'IA avaient été miraculeusement préservés, malgré l'âge avancé qu'ils semblaient avoir.

Ainsi durant une année entière, il travailla sur le re-assemblage de cette étrange machine qui l'intriguait autant par son gabarit que par son visage séduisant. Des heures de main-d'oeuvre et une coquette somme investit dans diverses pièces de rechanges permirent à Conrad de remettre en état l'androïde.

Ash, puisque c'est ainsi que le baptisa l'humain, se réactiva vingt et une années après le massacre de la Septentris Industry. Manifestement il ne conserva aucun souvenir de l'événement, sa mémoire ayant été réinitialisée – du moins en partie - lors de sa remise en service par Vance.

Cependant, les premiers mois en compagnie de l'androïde furent loin d'être ce qu'avait espéré le mécanicien. En effet Ash n'était pas capable d'effectuer la moindre tâche, aussi basique soit-elle. Marcher, parler, bouger. Tout lui était impossible, ou d'une extrême difficulté.

Conrad attribua cette déficience à l'ajout arbitraire de pièces récentes connectées à l'IA vieillotte de l'androïde. Plus d'une fois il songea à sa désactivation, mais quelque chose dans le regard de cette machine l'en dissuada : cette lueur d'intelligence qui brillait derrière son silence.

Alors Vance, avec une incroyable patiente, mit à l'épreuve les capacités d'apprentissage de l'antique Ash, en lui expliquant les choses comme on le faisait avec un enfant. Bien entendu il ne s'attendait pas à un quelconque résultat en employant cette méthode, et pourtant.

Ash se révéla bien vite un élève extrêmement doué. Surprit de découvrir une telle réactivité de la part de l'androïde, Vance complexifia lentement les exercices, jusqu'à ce qu'une sorte de complicité naisse entre eux.

« Conrad. »

Le premier mot, de cette voix suave et légèrement métallique, qui marqua à tout jamais le jeune mécanicien. C'est là qu'il réalisa toute l'importance de sa découverte. Ash n'était pas un androïde comme les autres, et il le savait. Il apprenait trop vite, trop bien. Pourtant Conrad ne chercha pas à connaître son origine. Ses circuits étaient datés d'au moins vingt ans, et jamais il ne pourrait trouver une quelconque information le concernant.

Alors il dissimula Ash aux yeux de tous, du moins durant le temps qu'il lui fallut pour être parfaitement autonome en société.

Il fut surprit à un autre niveau lorsqu'un jour, l'androïde objecta, puis argumenta une décision de Conrad à son égard. Ash n'était pas seulement doué d'une capacité d'apprentissage et de réécriture spontanée de son programme. Il réfléchissait.

Depuis ce jour là, l'androïde ne fut plus considéré par Vance comme une simple machine, mais comme un être « vivant » à part entière. Il en fit son squatteur préféré et le poussa un prendre un travail pour qu'il puisse se développer. Une fascination mutuelle était née.

Quatre années après sa réactivation il devint videur dans une boîte de nuit à Seala, et garde du corps à ses heures perdues.

Néanmoins quelque chose ne semblait pas avoir disparu de ses circuits malgré le temps. Conrad la remarquait bien, cette lueur particulière dans les prunelles de Ash. Cette sorte de mélancolie. Comme si un souvenir tentait de refaire surface et souillait à tout jamais les circuits de l'androïde.

Car le meurtre est inoubliable...
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦HRP¦
¦Votre âge¦ ▬ 22 ans
¦Des doubles comptes?¦ ▬ Conrad Vance
¦Des questions ?¦ ▬ Nope
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: SC555 - Ash Sam 3 Déc - 6:53

Fiche validée !
Eh bien je n'ai absolument rien à redire et pour moi c'est une validation ! =D Bon jeu avec ton nouveau petit jouet =)


Edit: Attention quand tu supprimes les codes que tu ne veux pas, tu supprimes certain code qui font alors bugger ta fiche =) Heureusement je l'ai arrangé ! validé quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas

SC555 - Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: •• LES PRÉSENTATIONS-