Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum est un RPG YAOI basé sur les OAV ainsi que sur le roman "Ai No Kusabi".

Compte tenu du caractère particulièrement violent et/ou sexuel (ou érotique), que peuvent contenir certains messages, nous déconseillons fortement l’inscription aux moins de 18 ans et aux personnes trop sensibles.

Nous attendons également de nos membres une certaine maturité, ainsi qu’un minimum d’expérience et de qualité d’écriture. Merci d'en tenir compte avant toute inscription.

>> Design optimisé pour Mozilla Firefox !!

Attention : Si certains onglets (sur la droite de la bannière ou autres) sont en décalage, actualisez la page afin que tout rentre dans l'ordre.




Ai No Kusabi refait peau neuve dans une nouvelle version !

http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org/

Partagez|

Le ténébreux Maldrik [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maldrik Frodeew
Humain libre / Citoyen
avatar
Humain libre / Citoyen
▌Localisation : Seala - Quartier marchand
Masculin
INFO +
Avis :
Pouvoirs:
Autres :

MessageSujet: Le ténébreux Maldrik [Finie] Lun 28 Mai - 18:43





    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    ¦Nom¦ ▬ Frodeew
    ¦Prénom¦ ▬ Maldrik
    ¦Surnom¦ ▬ Ange Ténébreux
    ¦Statut¦ ▬ Célibataire
    ¦Age¦ ▬ 23
    ¦Lieu de naissance¦ ▬ Seala
    ¦Préférence sexuelle¦ ▬ Vierge
    ¦Métier¦ ▬ Couturier
    ¦Groupe¦ ▬ Citoyen
    ¦Race¦ ▬ Humain


    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description Physique¦
Je suis un homme, un humain d'un bon mètre quatre vingt-dix, quatre vingt kilos environ. Oui, je suis maigre, musclé surtout. Ma musculature est sèche, bien dessinée sous mes éternelles chemises de soie. Je fais attention à moi. Cela se voit à mes ongles manucurés, à mes vêtements toujours repassés. On me surnomme "Angelot" parmi les Blondies aux quels je livre parfois un peu de tendresse de mes doigts fins, par argent. Mes cheveux ébène quelque peu longs qui descendent jusqu'à mes épaules en fins fils, je me coiffe peu, laissant ainsi ma tignasse désordonnée. J'ai beaucoup de charme, mes yeux acier sont mon atout de séduction, scrutant sans retenu, ma voix est celle de la maturité, ma démarche fière. Les "Autres" préfèrent m'appeler par mon nom ou me taquine par des "Mon ténébreux" par ci ou par là. Cela m'amuse, je les courtise, je les flatte mais aucun d'eux ne finira plus que quelques heures dans mes bras. Je suis un couturier de talent, j'espère être remarqué un jour, par mon travail acharné, connu parmi les clients des quartiers de la ville qui portent mes tenues dessinés pour eux. J'aime l'art, le tissu n'a pas de mystère pour moi, la mode non plus. Autant dire que je gagne bien ma vie, entre la couture et la prostitution, vivant dans un appartement modeste. Je dépense sans compter, je peux me le permettre, profitant de la vie et me paye quelques hommes. Et bien que je ne pue pas l'argent (je n'en ai pas tant que ça) de par mes savons de bois de santal, je m'offre simplement du bon temps jusqu'à trouver la petite perle rare. Celui-ci se cache encore, sans doute parmi vous, qui sait ? Je suis de ceux qui ont de l'éducation, cela s'entend dans mes paroles, je pratique très bien la séduction des mots, tout comme j'use de mes yeux mais je souris peu, un peu plus quand on essaye de me séduire.

¦Signes distinctifs/Autres¦ ▬ Porte une boucle d'oreilles en forme d'aile en acier sur l'oreille droite et deux bagues en acier noir sur les doigts de la main droite.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description mentale¦
Si j'avais un alignement, pour sûr qu'on me classerait dans le Chaotique/bon. Je suis d'ailleurs ainsi, complètement, des cheveux aux pieds. Belle façade que je présente là ? A qui le dîtes-vous ? Bien que j'affiche une prestance de galant homme, sûr de moi, courtois et séducteur, je n'en reste pas moins protecteur, tendre, doux. Il est vrai que je suis un peu froid et distant, je me protège. Pourquoi ? J'ai peur de perdre ma liberté. Pourtant, j'attends encore ce fameux jour ou je croiserais sa route. Saurais-je le reconnaître ? Pas sûr, je le fuis depuis si longtemps. Mon langage est soutenu, quelque peu, je suis souvent cruel avec mes "amants", non pas par mes gestes, plus par ma froideur. Mon corps pourtant est chaud, mon coeur lui reste enfermer dans une boîte. On me trouve souvent trop sûr de moi, trop fier. C'est un peu le cas, mais là encore c'est pour mieux cacher mon être. Je préfère rester un doux mystère insondable, un être impénétrable que rien ne semble perturber ou même atteindre. Foutaise! Oh! Et je déteste les femmes et tout ce qui pourrait y ressembler. Celui qui arrivera à me dompter le payera très cher. Pour ce qui est de mes manières, je ne pense pas être brutal, loin de là, je suis même tendre, quelque peu joueur. Je protège, j'enlace, je me pavane aussi. Bref, un beau masque de vertu et de désinvolture pour empêcher quiconque de me prendre mon coeur. Ma liberté avant tout. Mais j'espère un jour me poser, être à un unique, et pourquoi pas ? Je trouve cela éphémère, sans goût, je suis libertin, pour le moment du moins. Je resterais bien un mois ou deux dans quelques bras. Plus? Certainement pas... Pour l'instant. Je n'aime pas la facilité pour peu que j'aime courtiser tout comme j'aime être courtisé. Allez savoir pourquoi? Je suis désinvolte, n'offrant que des caresses. Cruel ? Parfois seulement ... Je prends mon temps.

¦Défauts majeurs¦ ▬ Intouchable
¦Qualités majeures¦ ▬ Calme
¦Troubles/Phobies¦ ▬ S'offrir
¦Particularités¦ ▬ Protecteur
¦Manies¦ ▬ Toucher sa boucle d'oreilles


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Histoire du personnage¦
Je vous passe les détails de ma naissance, un vendredi, le sept du mois d'Août, commune à chacun des êtres humains. Je connais bien Seala où je suis né, naturellement d'une mère qui m'a posé en plein coeur de son quartier commerçant.
Par chance, mes cris braillards de bébé ont attiré la curiosité d'un vieillard d'une cinquantaines d'années, citoyen de son état, quelque peu ivrogne mais gentil. Il m'apporte une éducation bien sommaire, je dois souvent m'en sortir par moi-même ainsi que mon prénom : Maldrik.
Il me raconte souvent les histoires d'attentats, me dit de me méfier des Blondies qui contrôlent la majeur partie de nos vies. je n'en fais guère cas, même si je l'écoute comme un élève studieux. Il est vieux à près tout, quelque peu amer sur sa jeunesse folle.
Je passe ainsi près de neuf années auprès de cet ancêtre qui a connu toutes les guerres ou presque, avant qu'il ne s'éteigne, me laissant seul. J'en perds finalement les brides de souvenirs qu'il m'a laissé ou presque.

Oh! Bien sûr, je suis très jeune, mais je veux m'en sortir. Quitter cet interminable trou à rat m'est désormais le plus important. Je ne veux pas finir comme ce vieux, abandonné de la société, repoussé par sa nature citoyenne, affronter ce monde par la force de mes doigts s'il le faut. Et pour sûr que je sais m'en servir. J'utilise de vielles craies, tapissant les murs de mes croquis quand je ne me fais pas chasser par un honnête commerçant à coup de pieds. Je vis comme je peux, fouillant les poubelles pendant près de deux ans.
Mes dessins attirent l'oeil d'un couturier d'une vingtaine d'années, un modeste humain libre, je dessine souvent sur son mur, il me donne même à manger pour ça.
Il s'appelle Kïerfid Frodeew. Je lui dois beaucoup. Il m'apprend tout sur les tissus, la mode, les gens. Et bien qu'il me laisse encore vivre dehors, je ne sais pour quelle raisons, nos liens se tissent, jours après jours, mois après mois, années après années.
Il m'apprend encore et toujours, je me délecte de tout savoir, comment attirer un client, comment parler avec grâce, comment sortir un ruban à mesurer pour les approcher au plus près, les faire frissonner par un simple contact, par un simple regard.
Mon talent s’affine comme mon corps. Je grandis vite. Au point qu'à mes quinze ans, je suis déjà plus grand que lui. Il voit en moi un petit génie, dont les yeux acier perturbent un homme en quelques secondes.

Mes seize printemps, il me propose enfin une place dans son échoppe, m'adopte en tant que fils. Me voici donc: Maldrik Frodeew. Ce nom je le dois à ces deux êtres et je le porte avec fierté.
Je mesure un mètre quatre vingt dix, mes doigts aussi fins que mon être. Il m'habille pour la circonstance, le smoking me va à merveille bien que mes cheveux ébène sont indomptables. Je suis un beau jeune homme, dont le don de plaire chavire quelques coeurs. L'amour pour moi ? Je n'y ai jamais pensé, je en sais pas vraiment ce que c'est. Ce couturier m'a-t-il aimé? Sans doute, je ne saurais le dire, je l'aimais aussi, à ma façon pour ce qu'il m'a apporté. En tout cas, il me touche à peine, comme il le fait pour ses clients et comme je le fait moi même. C'est même agréable, je l'avoue. Je me sens attirer par les hommes mais je ne m'offre jamais. Peur? Sans doute, de par la société qui a peur aussi de moi.
Cela peut-il changer? J'en suis sûr, je me bats pour cela. Montrer qu'un Citoyen n'est pas qu'un monstre brute, amer, haineux des Blondies et des pets. Tout comme je crois qu'ils ne sont pas tous aussi cruels que le portrait que le vieux m'en faisait. Quand je pose la question à Kïerfid, il me répond que le monde est bien étrange, que l'on peut y voir la lumière parmi les ténèbres, je n'y comprends pas grands choses. Il m'explique singulièrement le rôle des Pets de compagnie, luxe pour les Blondies. Je n'en serais jamais un !
Les meubles quand à eux me font encore plus froid dans le dos. Comment peut-on traiter ainsi un être vivant ? Certes, ce ne sont pas mes affaires, mais cela me révolte.
Bien que je ne haïsse pas les blondies, je ne peux comprendre tout ceci.

Ma majorité, enfin, je travaille comme un forcené, je ne sors quasiment pas. Kïerfid m'offre une boule d'oreilles en argent, en forme d'aile et me donne le doux surnom d'"Ange". Seul lui a ce droit, bien que j'autoriserais sans doute celui qui me domptera à m'appeler ainsi. Je ne supporte pas que d'autres l'utilisent, à leurs risques, je fais payer amèrement celui qui ose. Je ne suis pas violent, je suis même d'un calme désarmant, tout comme mes yeux qui sondent l'âme. Je souris peu, je prends quelques distances avec les hommes un peu trop entreprenant. C'est moi qui décide, c'est moi qui courtise et repousse chacune de leurs avances quand cela devient trop facile. J'en deviens presque cruel, aux yeux de ceux qui me voudrait. C'est un jeu pour moi.

Le jour de mes vingt et un ans, Kïerfid m'offre une bague en acier noir, puis une deuxième l'année suivante. Je porte tout ceci comme des trésors inestimables. Petit rituel qu'il a mis en place, à mon grand désespoir. Je l'autorise parfois, à me glisser quelques mains, toujours dans le jeu de la séduction, pour que je n'oublie pas. Et je suis du genre à ne rien oublier. Je travaille, encore et toujours. Kïerfid vieillit, passe de moins en moins dans l'échoppe. Il sort beaucoup ces années là. Je ne sais pas trop pourquoi. Je n'ose pas lui demander. C'est sa vie à près tout, je n'ai pas à m'en mêler. Il rendre parfosi, au bras d'un autre homme, je ne saurais dire de quelle race, il ne me le dit pas. Par contre, il me montre, dans les baisers qu'il offre à ces autres, m'arrachant souvent l'âme de déception. Mais je le comprends, je lui pardonne, je le considère comme mon père. Mais lui? Comment me voit-il quand il se délecte ainsi de ces bouches en me regardant comme s'il voulait me dire quelque chose?

Et au jour de mes vingt trois ans, il m'offre sa boutique, il m'explique qu'il part avec un Blondies, à son âge ... Il m'offre aussi autre chose, un baiser, des plus savoureux. Il m'écrit souvent, il est heureux, je le suis aussi. Je ne lâche pas mes efforts qui portent leur fruits, je peux m'offrir mon premier appartement, pas très loin de la boutique où je passe le plus clair de mon temps.
C'est très modeste, une seule et grande pièce. J'y pose mes tableaux, mon bureau à dessin, un canapé confortable. Un mezzanine en hauteur me sert d'air de repos, un matelas à même le sol, confortable. La cuisine est grande ouverte, je mange seul et je suis toujours vierge.
Pourtant, j'ai le temps de sortir le week-end, je reste simplement assis, dans un parc, à lire un livre ou bois un café sur une terrasse. Appréciant simplement de rares moments de détente pour reprendre le travail de plus belle, je crée mes propres vêtements, très chics, modernes, j'espère me faire un nom, monter plus haut que ce quartier, bien que je l'apprécie. J'aspire à ce qu'un remarque mon talent, car je sais que j'en ai, je me bats pour cela. Vous me trouverez, dans cette boutique qui porte mon nom, je suis Maldrik Frodeew, je vous y attends.





¦ Petite description rapide de votre personnage¦ ▬ Humain galant, courtois et séducteur. Maldrik Frodeew reste désinvolte, sûr de lui, un artiste qui ne supporte pas de se sentir prisonnier des sentiments. Vierge, il n'offre que des caresses, pour le moment, ne sachant pas s'offrir plus. Sans doute un jour, se laissera-t-il un peu de répit dans les bras d'un unique amour, tout du moins quelques temps seulement. Il a peur de perdre sa liberté, finir comme un reclus, un pariât ou pire finir comme un pet. Et pourtant, au fond de cette nature froide se cache un homme qui ne rêve que du bonheur à deux. Un Romantique caché ? Un cruel tentateur ? A vous de voir.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Pouvoirs¦
¦Pouvoir 1¦ ▬
¦Pouvoirs 2¦ ▬
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦HRP¦
¦Votre âge¦ ▬ 35 ans, toutes mes dents, marchant sans déambulateur et respirant sans assistance.
¦Des doubles comptes?¦ ▬ Pas pour le moment mais je m'intéresse de près à un perso prédéfini par la suite.
¦Des questions ?¦ ▬ Vous avez un dispensaire pour les vieux? Ok, je prends !
¦Votre personnage et le manga dont il est tiré¦ ▬ Zess (Lukas) de "Uragari"
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Dernière édition par Maldrik Frodeew le Mar 29 Mai - 21:48, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie] Lun 28 Mai - 22:47

Bonjour et bienvenue sur ANK !

Alors avant d'aller plus loin, il faudrait revoir quelques points ensemble. ^^

Tout d'abord, l'avatar que tu as n'est pas à la bonne taille.

Ensuite, pour ton histoire, certains points ne collent pas avec le contexte du forum. En effet les femmes sur Amoï ne sont utilisée que pour l'élevage de Pet de Luxe. Il n'y a qu'une famille d'humain influent dans cette société, et ce sont les Crepge. Ta mère ne peut donc pas être riche. De plus, je ne pense pas qu'il y ait des internats non plus pour les humains qui sont quasiment tous dans le besoin.

En réalité, ton histoire dans sa totalité ne semble pas coller au contexte et à l'ambiance d'Ai No Kusabi. Tu ne parles pas d'Amoï, des blondies, de leur influence, etc.

Merci de voir ces points et de me prévenir dès que ce sera bon =)
Revenir en haut Aller en bas
Maldrik Frodeew
Humain libre / Citoyen
avatar
Humain libre / Citoyen
▌Localisation : Seala - Quartier marchand
Masculin
INFO +
Avis :
Pouvoirs:
Autres :

MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie] Mar 29 Mai - 9:09

Merci pour l'accueil, je t'ai envoyé un Mp, pour aide. Quelques modifs ont été apportées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul AM
Blondie
avatar
Blondie

INFO +
Avis :
Pouvoirs:
Autres :

MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie] Mar 29 Mai - 19:16

Alors tout d'abord dans qualités défauts on attend surtout des traits de caractères dominants du personnages, pas une particularité physique en particulier.

Midas a proprement parler est un bon quartier. C'est une sorte de quartier des plaisirs géant, la ville de Midas fait penser à New York, il y a toujours de l'action et les plus fortunés des humains y vivent. Les bâtards eux n'ont en théorie pas le droit d'y être et peuvent être arrêtés en cas de contrôle policier (cf les OAV ^^) Ensuite il y a Tanagura, ville réservée à l'élite, les Blondies. Et Seala qui est le quartiers pauvre, Dahn Bahn étant les "bidonvilles" si on peut dire. Dans le forum la découpe n'a pas été faite ainsi, mais dans la nouvelle et les OAV il en va ainsi.

Les Pets de Luxe ne sont pas fabriqués, il s'agit d'élevages extrêmement contrôlés et on y travaille pas comme ça. Le gérant est un humain, Crepge qui est sous contrat avec Tanagura. L'endroit est hautement sécurisé ça n'a rien à voir avec une usine à proprement parler. Il y a aussi les Pets de Luxe nés en cuve confiés aux mains de brillants savants et maître de la génétique.
Pareil, seuls les humains aisés vont à l'école. L'éducation est un luxe il ne faut pas l'oublier, donc si ton perso vit à Midas il est forcément aisé.

Les Pets sont également des produits de luxe. Le moins chers d'entre eux est souvent très au dessus des moyens d'un humain lambda. Ils sont le symbole de la supériorité des Blondies. Par conséquent tu ne peux pas en croise un comme ça au coin de la rue. Ta première expérience ne peut pas être avec un Pet à moins qu'il ne soit le tient. Aucun propriétaire ne l'accepterait.

Un Blondie ne touchera pas un humain, cela est extrêmement rare et surtout pas un bâtard. D'autant plus que ton perso est né bien avant la mort de Iason, la politique sur le sujet est donc très stricte. Tu ne peux pas te prostituer auprès d'un Blondie, d'ailleurs aucun ne paierait pour du sexe. Il veut il prend.

Il y a en réalité plus d'humains que de Blondies. Les Blondies sont rares, et du reste il est tout de même rare d'en voir en dehors de Tanagura.


Voilà toutes mes remarques, ça fait un paquet je sais.

✖-------------✖-------------✖





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maldrik Frodeew
Humain libre / Citoyen
avatar
Humain libre / Citoyen
▌Localisation : Seala - Quartier marchand
Masculin
INFO +
Avis :
Pouvoirs:
Autres :

MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie] Mar 29 Mai - 21:39

Nouvelles modifs apportés avec vos nombreux conseils ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie] Mar 29 Mai - 23:05

Fiche validée !
Ma foi, c'est quasi parfait à présent ! Merci de ta patience ! Et bon jeu à toi sur ANK ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le ténébreux Maldrik [Finie]

Revenir en haut Aller en bas

Le ténébreux Maldrik [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Au revoir Monsieur.
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: •• LES PRÉSENTATIONS-