Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum est un RPG YAOI basé sur les OAV ainsi que sur le roman "Ai No Kusabi".

Compte tenu du caractère particulièrement violent et/ou sexuel (ou érotique), que peuvent contenir certains messages, nous déconseillons fortement l’inscription aux moins de 18 ans et aux personnes trop sensibles.

Nous attendons également de nos membres une certaine maturité, ainsi qu’un minimum d’expérience et de qualité d’écriture. Merci d'en tenir compte avant toute inscription.

>> Design optimisé pour Mozilla Firefox !!

Attention : Si certains onglets (sur la droite de la bannière ou autres) sont en décalage, actualisez la page afin que tout rentre dans l'ordre.




Ai No Kusabi refait peau neuve dans une nouvelle version !

http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org/

Partagez|

Nathaniel Baldwin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSujet: Nathaniel Baldwin [Terminé] Mer 16 Mai - 1:46





    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    ¦Nom¦ ▬ Baldwin
    ¦Prénom¦ ▬ Nathaniel
    ¦Surnom¦ ▬ Aucun
    ¦Statut¦ ▬ Veuf
    ¦Age¦ ▬ 49 ans
    ¦Lieu de naissance¦ ▬ Une Cuve à Amoï
    ¦Préférence sexuelle¦ ▬ Ambivalent
    ¦Métier¦ ▬ PDG d’Ambrosia, laboratoire de recherches en bio et neurotechnologie
    ¦Groupe¦ ▬ Blondie de 1ere génération
    ¦Race¦ ▬ Blondie
    ¦Personnage vacant ?¦ ▬ Nope

    ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description Physique¦

Aristocratique.

C’est probablement le mot qui siérait le mieux à une personne de sa qualité. Nathaniel est un homme incontestablement beau, d’une vénusté à couper le souffle. Son apparence singulièrement raffinée, mais jamais maniérée (grand dieu non) est un atout non négligeable dont il sait faire usage avec finesse.

D’une élégance rare, il reflète, dans ce style un peu désuet, tout ce qui fut la grandeur des premières générations de blondies. Une démarche souple et envoûtante qu’il ponctue parfois du claquement d’une canne ouvragée,  le tout rehaussé de splendides étoffes raffinées (sans être trop outrancières néanmoins) et des manières si distinguées qu’elles feraient passer le plus polie des hommes pour un rustre campagnard. Nathaniel est un amoureux de l’élégance bien qu’il ne renie pas son goût pour une certaine sobriété. Et toute la finesse se trouve pour lui dans le jeu subtil entre ces deux notions.

Mais ce contenant, quoique délicat, ne saurait que trop peu flatter le contenu, puisque ce qui fait le charme si prononcé de cet homme est sa beauté distinguée. Une beauté à nul autre pareil d’un corps parfait sculpté dans l’albâtre et qui ne révèlerait son artificialité qu’en de rares occasions. Car à bien regarder ces deux iris céruléens encadrés de cheveux couleur d’ivoire, on en vient à se dire que l’homme n’est pas ce qu’il prétend être. L’expérience des années est une aimable traîtresse et bien que ce corps appelle à lui la jeunesse, on lit au fond de ces prunelles envoûtantes toutes les saisons qu’elles ont vu défiler.

Irrésolu à laisser sa beauté se faner c’est dans la chirurgie qu’il a trouvé la fontaine de jouvence tant recherchée. Mais la perfection de ses traits ne laisse en rien imaginer ce par quoi il est passé, car Nathaniel est d’un naturel saisissant. Cet attachement à tant de futilité pourrait être qualifié de pathétique, certes, mais il en fait un être aussi immuable qu’au premier jour et charmant à ce point que l’on voudrait se damner pour lui.

¦Signes distinctifs/Autres¦ ▬ Rien de particulier en dehors de ses cheveux quasiment blancs et sa singulière beauté. Il a néanmoins une constitution physique très en deçà de la moyenne et par conséquent souffre de bien plus de maux que ses congénères.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Description mentale¦

Aimable, bienveillant, distingué, raffiné (jamais guindé), autant de qualificatifs qui pourraient définir Nathaniel dans l’élégante histoire qu’est sa vie. C’est un personnage d’une déférence sans égal, à ce point exacerbée qu’on en vient souvent à la croire forcée, alors qu’au fond il n’en est rien. Il fait partie de ces rares hommes à toujours s’inquiéter de ses frères avant lui, à apporter réconfort et conseils avec une singulière générosité. Son incontestable patience force l’admiration et il est toujours le premier à s’émouvoir d’une tragédie. Mais il ne faut pas en conclure qu’il se comporte comme une jeune mijaurée, à tant exagérer le trait que ça en devient déplaisant.

Nathaniel est dans la subtilité, le raffinement. Il s’amuse à toujours doser ses émotions, à ne jamais trop en faire car il est au fond sincère. Et c’est cette droiture désuète qui fait tout son charme mais qui trahit également ses nombreux printemps. Il agit parfois un peu trop comme un père légèrement vieux jeu et s’en voit contrit car c’est exactement là l’image à laquelle il cherche à échapper.

Ô bien sûr il ne faut guère penser que l’homme est totalement insipide derrière sa parure de politesse et de bienveillance. Nathaniel défend toujours ses idées, et ne se range jamais à l’avis du premier venu bien qu’il s’efforce d’y mettre les formes. En rien il ne cherche le conflit mais ça ne l’empêche pas d’enrober parfois quelques paroles au ton licencieux qui dénotent de ses manières habituellement raisonnables. Il n’est d’ailleurs pas dénué d’humour et d’esprit mais il ne trouve guère plus de partenaires à ces joutes distrayantes.

Et c’est bien là son seul regret, car le monde n’est plus ce qu’il était et il voit avec tristesse ses congénères sombrer dans une obscène décadence. Malgré tous ses égards pour ses frères, il ne supporte que très peu les attentions données à tort au genre humain et encourage davantage la raideur vis-à-vis de ces derniers. Nathaniel reste néanmoins conciliant, et bien qu’il pardonne la bêtise, il haïra l’obstination, les arguments fallacieux qui le rapprocheront soit disant de cette vermine méphitique. Pour lui il y a ceux que l’on peut sauver et ceux déjà avilis.

Avec les humains il n’est, au fond, pas si différent de caractère et on le croit à tort plus doux que certains. Bien qu’étant capable de supporter brièvement leur proximité, leur conversation l’agace au plus haut point et c’est peut-être cette fureur glacée que l’on entend poindre dans sa voix qui est probablement le plus à craindre. Nathaniel les hait viscéralement et ne reconnait leur valeur qu’en tant qu’objet et rien d’autre. Jamais par tous les saints il n’ira en faire l’acquisition, pour lui ils ne sont qu’une source de problèmes et de corruption et il ne saurait tolérer que son univers harmonieux devienne dissonant par leur faute.

C’est donc derrière cette apparente politesse qu’il dissimule une rare cruauté, bien qu’il ne lève jamais la main sur eux. Nathaniel n’est pas un homme d’action et préfère que d’autres se souillent pour lui, quoique ça puisse lui coûter.

C’est donc un homme mature et fin qu’est Nathaniel Baldwin. Sincèrement convaincu par le devoir qui lui est donné de prendre soin de ce monde. « Plus facile à dire qu’à faire » dirait-t-on, mais c’est dans l’inaction que l’on engendre le chaos.

¦Défauts majeurs¦ ▬ Vieux jeu, obsédé par la beauté, cruel (avec les humains), maniaque
¦Qualités majeures¦ ▬ Bienveillant, amicale, charmeur, sensible
¦Troubles/Phobies¦ ▬ Ne jamais faire mention d’un certain Ivan Brevitch, les conséquences pourraient être regrettables.
¦Manies¦ ▬ Nathaniel est assez maniaque concernant son apparence et fait tout pour paraître à son avantage, ce qui donne lieu à des actions très ritualisées lorsqu’il doit s’habiller.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Histoire du personnage¦

LA MORT



- « Nathaniel … »

Une rivière de larmes s’écoula sur les joues du dit garçon, alors que du haut de ses seize ans il s’agenouilla aux côtés de son époux, prenant tremblant ses doigts déjà glacés. Sa voix s’étrangla dans sa gorge tandis que l’homme leva sur lui un regard plein de tristesse et de compassion. Il allait le laisser seul après si peu de temps passé ensemble. Il avait échoué, et tout ce qu’il avait pu dire jusqu’à présent lui était renvoyé en plein visage alors que la vie s’écoulait lentement de ses blessures.

Déchiré par l’idée d’abandonner cet enfant à la solitude il poussa une faible plainte, resserrant sa prise sur les doigts de Nathaniel. Le jeune homme vint alors frotter avec douceur sa joue contre la main du blondie qui se força à sourire malgré la douleur.

- « Ne me laissez pas. » Supplia le garçon.

L’homme caressa faiblement la joue d’albâtre.

- « Nous ne pouvons plus rien faire. Tu dois l’accepter. »

- « Non. Non je refuse. Ne me laissez pas. J’ai besoin de vous. »

Il sanglota tandis que le silence s’installait entre eux. Le blondie songeait à tout son beau discours sur des humains pas si dangereux que ça. Des êtres envers qui il avait toujours prêché une certaine tolérance. Et au lieu de ça il avait été trahit par son propre pet, à présent étendu mort sur le plancher. Il avait eu tort et en avait payé le prix.

Mais au fond celui qui allait le plus en pâtir était ce garçon à qui il avait été destiné. Celui qu’il avait vu grandir lorsque lui-même n’était qu’un ado. Celui qu’il aurait dû protéger et aimer en tant que paring partners. Mais tout ça n’allait jamais exister. Il allait s’effacer de sa vie en l’abandonnant à sa tristesse et à sa solitude.

Ses yeux se fermèrent un bref instant et il les ouvrit avec autant d’efforts que si ses paupières avaient pesés plusieurs tonnes.

- « Nathaniel … je suis désolé. » Souffla le blondie alors qu’il se sentait partir.

- « Ne me laissez pas, j’ai besoin de vous. Que vais-je faire sans vous ? »

- « Nathaniel … »

L’homme sentit les larmes du garçon tomber en gouttes éparses sur son visage, et bientôt se mêla à ce flot incontrôlable sa propre tristesse. Il aurait tout donné pour ne pas partir maintenant, pour retenir cette vie qui s’échappait et donner à ce garçon l’espoir et la douceur qu’il méritait. Mais alors que sa main retomba sur le plancher sanglant, Ivan Brevitch n’entendit plus que dans le lointain la voix de son amant qui l’appelait désespérément.


LA VENGEANCE



- « Enfin Nathaniel c’est ridicule ! Tu te rends compte de ce que tu veux faire ? Et si tu te fais prendre ? Tu retourneras à la cuve à coup sûr. »
 

Nathaniel ignora volontairement les propos de son ami et se contenta de relire une énième fois les rapports du département de recherche et développement d’Ambrosia.

- «  Bon sang écoutes –moi Nathaniel ! »

Ladislas claqua ses mains sur le bureau, ce qui attira momentanément l’attention du jeune homme. Ce dernier le considéra un long moment alors que son expression s’assombrit. Il prit calmement la parole, posant ses coudes sur le bureau.

- « Je n’attendrai pas davantage. J’ai ourdis cette vengeance durant quatre années. Quatre ans à créer ce projet et à présent qu’il est à ma portée tu veux t’y opposer ? Ladislas, je te croyais mon ami et tu es le seul ici-bas en qui j’ai confiance. »

Le dit jeune homme soupira bruyamment tout en allant s’allumer une cigarette.

- « J’ai dit que je t’aiderai Nathaniel, ça n’a pas changé, mais tu es toujours blessé par ce qui s’est passé il y a quatre ans. Il faut que tu l’oublies, ça te mènera à ta perte. Iv… »

Nathaniel se leva soudain dans un raclement de chaise.

- «  Je t’interdis de prononcer son nom ! C’est à cause des humains que je l’ai perdu ! Ils doivent payer pour ce qu’il lui on fait ! »

Le jeune PDG d’Ambrosia remarqua trop tard que des larmes coulaient de ses joues d’albâtre. Il les essuya rageusement, et se rassit à son bureau tandis que son ami resta silencieux et attristé de voir ce garçon encore si atteint par la mort de son paring partners.

- « Cette discussion est close Ladislas. L’Abattoir sera créée, avec ou sans toi. »

- « En ce cas laisses-moi t’aider à te protéger, sinon tu risques de te faire prendre. »

- « Fais ce que tu as à faire … »

Nathaniel lui tournait le dos à présent et il était certain, à voir ainsi ses épaules trembler, qu’il cachait sa peine du mieux qu’il pouvait. Au fond, il l’avait toujours soutenu depuis qu’ils se connaissaient et malgré cette vengeance risquée, il comptait bien l’aider à en faire un business rentable.

S’approchant de lui, Ladislas posa ses mains sur les épaules de son ami, puis le pris dans ses bras d’un geste réconfortant.
Il murmura tout bas :

- «  N’oublies pas qu’on ne vend pas de la viande humaine impunément. »

SPOILER - L'ABATTOIR



Le passage qui suit est réservé aux curieux, ceux qui veulent comprendre ce qu’est l’Abattoir et son histoire ainsi que son fonctionnement – et bien sûr son lien avec Ambrosia. Si vous souhaitez conserver tout le mystère de Nathaniel et de son histoire (dont je n’ai écrit que les temps forts), je vous conseille de passer votre chemin. Pour les autres je vous souhaite bonne lecture. [nota bene : Veuillez prendre en compte que personne, et je dis bien personne n’est en mesure de relier Nathaniel à l’Abattoir, ni d’en connaître l’existence, exception faite de quelques rares blondies, merci de prendre cet élément en compte dans vos rps.]


Spoiler:
 


¦ Petite description rapide de votre personnage¦ ▬ Blondie de première génération, Nathaniel Baldwin est le créateur et l’actuel PDG d’un laboratoire de recherches en bio et neurotechnologie, qui est aujourd’hui leader sur le marché. Blondie âgé de 49 ans, il n’en paraît qu’une petite vingtaine car il a eu recours à la chirurgie esthétique plusieurs fois. Très naturel physiquement il est d’une indéniable beauté et surtout d’une grande gentillesse, envers ses confrères tout du moins. Nathaniel nourrit une haine viscérale envers les humains, responsables de la mort de son époux lorsqu’il avait 16 ans. Il dirige également dans l’ombre un lieu du nom de l’Abattoir, impliqué dans un trafic de viande pas très … nette.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦Pouvoirs¦
¦Pouvoir 1¦ ▬ Mémoire eidétique :
Nathaniel est capable de retenir et de se souvenir d’absolument n’importe quoi à condition de l’avoir, lu, vu ou entendu au moins une fois. Il peut par exemple réciter un livre en entier et à la virgule près, une fois ce dernier lu. Mais ce pouvoir à une très grosse contrepartie. Trop de solicitations mentales lui procurent des nausées et migraines fulgurantes qui peuvent l'immobiliser durant plusieurs jours.

¦Pouvoirs 2¦ ▬ Barrière mentale : Il peut résister naturellement aux intrusions dans son esprit, malheureusement l’utilisation de ce pouvoir l’oblige à un considérable effort de concentration occasionnant régulièrement des malaises.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ¦HRP¦
¦Votre âge¦ ▬ 23 ans
¦Des doubles comptes?¦ ▬ Conrad Vance, SC555 – Ash, Sacha Anders
¦Des questions ?¦ ▬ Non
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Dernière édition par Nathaniel Baldwin le Lun 18 Juin - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nathaniel Baldwin [Terminé] Mer 16 Mai - 8:10

Ma foi ma foi ! lol Rien à redire ! Fiche Parfaite ! J'aime beaucoup ce personnage décidément !



Fiche validée !

J'spère croiser d'une façon ou d'une autre Nathaniel en RP, ça risque d'être intéressant ;) Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baldwin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Nathaniel (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: •• LES PRÉSENTATIONS-